Beauté

Défi Green Blog #Juin – Il fait chaud, n’oublie pas ton déo !

Pour le billet Défi Green Blog du mois j’ai choisi d’aborder un sujet de saison. Les odeurs de dessous-de-bras ! Non, attendez, ne partez pas tout de suite. Vous allez voir comme c’est intéressant de parler transpiration et douces effluves. Parce qu’aujourd’hui je vais vous parler de deux déodorants que j’essaye depuis quelques mois et qui sont 100% clean et irréprochables. Vous le savez, je fais attention à la composition des produits de beauté du quotidien que j’achète désormais pour toute la famille. C’est un peu fastidieux je le reconnais, mais une fois qu’on a trouvé le produit qui nous convient, il devient très facile de se doucher, se laver les cheveux, se brosser les dents, hydrater son visage ou se mettre du déodorant sans que ce soit un danger pour notre corps ni pour la planète.

Depuis janvier, pour participer à ce défi qui a considérablement changer ma vie et ma consommation, je me fixe des règles plus ou moins compliquées et je m’y tiens. Comme je le répète à chaque fois, un pas à la fois. On apprend tous les jours que telle ou telle chose est néfaste, dangereuse pour l’environnement, très énergivore à fabriquer ou pas forcément efficace. Et il faut donc s’adapter à chaque nouvelle information que l’on reçoit, si on en a le désir bien sur. Il m’arrive d’être parfois découragée en voyant à quel point nous sommes soumis à la tentation de produits dont nous n’avons pas besoin ou qui sont de véritables poisons. Mais il m’arrive aussi de trouver que les petites actions que nous menons nous font grandir et les partager avec vous est également un des côtés qui me plait le plus. On échange on discute. Le billet du mois dernier m’a permis de parler de ce sujet avec plein de monde, je me suis sentie grandie d’avoir présenter la cup, alors qu’au début je dois avouer que ce sujet était un peu difficile à aborder.

Pour le défi de juin, je me suis donc fixée une nouvelle règle quand je cherche ou quand je veux acheter un produit cosmétique :

Je vérifie la composition et je ne choisis que des produits clean

Ce n’est vraiment pas compliqué. Je rentre dans les magasins, je prends en photo la compo des produits que je pense acheter et je vérifie à la maison. Quand j’achète sur internet, je vérifie en direct la compo, tous les sites de produits cosmétiques bio mettent les ingrédients à disposition. Le seul soucis, c’est que ça prend du temps. Et que les fabricants utilisent de composants aux noms barbares. Mais sur le site La Vérité sur les Cosmétiques c’est super facile de trouver les composants, en mettant juste les premières lettres ça fonctionne aussi !

C’est donc ce que j’ai fait avant d’acheter deux déodorants sur le site Biodidoo. Parce que j’avais envie d’en comparer deux, de deux formats différents. J’ai choisi un déodorant roll-on classique de chez Fun Ethic et un déodorant au format original de chez Lamazuna.

Fun Ethic est une marque française venant d’Alsace, de cosmétique responsable, naturelle et biologique. Ses produits sont fabriqués en France dans le respect du consommateur, par un soutien au tissu économique local, intégrant le handicap et offrant une totale transparence. Les gammes de soins sont organisées par tranche d’âge et se composent des essentiels de la salle de bain.
Le tout fabriqué en France, certifié Cosmébio et Slow Cosmétique. Savons, crème de jour, soins démaquillants, déodorants ou petites trousses complètes de beauté, vous trouverez tout le nécessaire de la salle de bain sur la boutique en ligne de la marque. Les produits sont aussi vendus sur des sites marchands spécialisés en produits bio mais également dans quelques supermarchés. Nous avons déjà testé un savon et nous l’avions bien aimé, surtout les enfants qui sont toujours amusés de voir que ce petit objet fait de la mousse. J’ai commencé à utiliser le déodorant au mois d’avril. J’en étais très contente mais il a montré ses limites quand les grosses chaleurs ont commencé à arriver. Je suis rentrée deux soirs de suite en sentant la transpiration. Je ne l’ai pas mis de côté pour autant, je l’ai mis dans mon sac de sport (sac qui est à présent composé de produits clean uniquement, big up à moi-même) et ce sera mon déodorant d’hiver. Son petit parfum de framboise est très subtil et je me suis surprise à le sentir lors de certains mouvements dans la journée. Le Déodorant Vivre ses 30 ans est sans sels d’aluminium, sans alcool et sans parabènes. Parfum 100% naturel de rose et de fleur de néroli.

Déodorant Bien vivre ses 30 ans – 50ml – 5,15€

Les + éco-responsables :
-> Soins fabriqués en France (Alsace).
-> Ingrédients prioritairement issus du commerce équitable.

-> Sans huile de palme ni dérivés.
-> Étiquettes imprimées en France (Alsace) avec des encres vertes.
-> Flacons fabriqués dans une entreprise verte et 100% recyclables.

Quand ce dernier a montré ses limites, je me suis dit que j’allais essayer l’autre que j’avais acheté en même temps. Et comme mon petit mari venait de terminer son déodorant, nous nous sommes dit qu’il allait aussi l’essayer. On fait les choses en grand nous ! Testeurs de folie. Le déodorant solide au palmarosa de chez Lamazuna est tout d’abord très surprenant par sa forme et son utilisation. Comme son nom l’indique il est solide, il se présente donc sous la forme d’un petit cône beige. Il faut le mouiller à l’eau chaude ou froide du robinet, puis le passer sur les aisselles, ou bien le frotter directement sur les aisselles encore mouillées après la douche. Une fine couche de crème va se déposer sur la peau, ça suffit pour qu’il soit efficace ! J’avoue que la première fois j’ai trouvé ça très marrant et pas du tout commun. Mon époux aussi. Et c’est en rentrant le soir, au plus fort de la canicule que nous nous sommes fait la réflexion : mais purée ça fonctionne drôlement bien ! Aucune odeur désagréable de transpiration, aucune sensation d’aisselles trempées, c’est complètement bluffant ! Ce déodorant contient de l’huile essentielle de palmarosa, dont le rôle est de grignoter les bactéries ! Ainsi la transpiration n’est pas empêchée, elle est simplement rendue parfaitement inodore, ce qui est bien meilleur pour le corps. C’est un déodorant 100% d’origine naturelle et végane, il est fabriqué à la main en France. Comme il contient des huiles essentielles, il est fortement déconseillé pour les femmes enceintes et allaitantes et les enfants de moins de 3 ans. Outre ses qualités pour la santé il a aussi le bel atout de ne pas créer de déchet, l’emballage en carton étant recyclable. Et il dure longtemps, très longtemps. Son prix d’achat peut sembler élever mais au final, c’est le consommateur qui est gagnant avec un tel produit.

Déodorant solide au palmarosa – 30 grammes – 12,50€

o Plus efficace que la pierre d’alun et les déodorants sans sels d’aluminium
o Dure aussi longtemps que deux sticks
o Objectif zéro déchet
o 100% d’origine naturelle
o Végane

C’est tout pour les tests de déodorants réalisés à la maison. J’ai bien envie d’essayer une autre forme vendue par une marque dont j’ai déjà parlé sur le blog, Clémence et Vivien. Ce déodorant est un baume à appliquer au doigt sur les aisselles. Sa composition aux poudres et les synergies d’huiles essentielles utilisées lui confèrent efficacité et toucher non-gras. J’ai vu sur un forum que le pot pouvait durer jusqu’à un an ! Je vous en reparlerai donc peut être bientôt.

Je vous donne rendez-vous en juillet pour un nouveau billet Défi Green Blog. D’ici là, n’oubliez pas de rester green et frais !

2 thoughts on “Défi Green Blog #Juin – Il fait chaud, n’oublie pas ton déo !

  1. Le déo solide me plaît bien. J’en utilise un de chez Lush en ce moment mais je n’ai pas la moindre idée de son degré de « cleanitude ».

    1. Le solide au début on est tellement habitué au stick ou à l’aérosol qu’on se dit que c’est trop différent pour que ça marche et qu’on s’y habitue mais non ça passe nickel 🙂 Pour les produits lush tu peux vérifier les combos, je crois que certains produits ne sont pas 100 % clean mais dans l’ensemble c’est pas trop mal non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *