Blogosphère, La vie de chez nous

Défi Green Blog #Avril – Et les enfants dans tout ça ?

Depuis le début de l’année, je vous présente chaque mois une nouvelle facette du défi que j’ai accepté de suivre et des changements que nous apportons petit à petit dans notre foyer. Après vous avoir présenté notre nouvelle façon de manger le soir, les changements opérés dans la salle de bain et notre ménage écolo, je vais vous parler aujourd’hui de ces valeurs que nous essayons de transmettre aux enfants.

Depuis longtemps maintenant nous recyclons le verre, le papier, le carton et les bouteilles en plastiques. Les enfants savent qu’il y a un sac sur le palier dans lequel nous mettons tous ces matériaux recyclables avant de les descendre dans la cour (chez nous c’est la poubelle jaune) ou dans la benne pour le verre dans la rue. Ils demandent régulièrement où jeter ci ou ça. Nous consommons des fruits et légumes de saison, ils savent qu’on ne mangera pas de tomates en décembre ni de fraises et février. Il arrive qu’ils ramassent d’eux-même un bout de papier ou un emballage qui traine sur le trottoir pour le mettre ensuite dans une poubelle alors qu’ils laissent volontiers trainer leurs dessins par terre à la maison pendant des jours. Par moment, ils sont bien plus que de petits écologistes en herbe. Et c’est très agréable de les voir évoluer ainsi.

Ils se sont bien rendus compte des changements, entre le fait que nous n’achetons plus de nutella ou que nous n’utilisons plus les même gels douches, dentifrices ou shampoings qu’avant. Au début, Adil trouvait trop forte l’odeur du vinaigre blanc pour nettoyer la cuisine, maintenant il trouve que ça sent bon le propre. Ils ont évidement noté des différences, mais ne nous ont pas forcément demandé pourquoi. Je me rends compte en écrivant ces lignes que je ne leur ai pas vraiment expliqué pourquoi. Éduquer à l’écologie et au changement pour un monde plus propre et plus sain commence ici et je vais tacher de leur expliquer la démarche. Parce qu’il est vrai que je nous ai lancé dans cette initiative sans vraiment les inclure et c’est peut être une erreur. Facilement réparable heureusement. Le défi du mois d’avril sera donc de

Présenter notre démarche aux enfants en les incluant dedans au quotidien

C’est un travail de longue haleine et comme je le répète à chaque billet, petit à petit l’oiseau fait son nid. Je suis heureuse de ces changements à la maison et du fait qu’ils s’opèrent en douceur. L’école est par chance un endroit où on leur présente aussi les choses sous un angle plus respectueux de l’environnement. À l’école élémentaire, les enfants ramassent régulièrement les déchets éparpillés aux quatre coins de la cours de récréation, ils sont sensibilisés au gaspillage à la cantine, le pain et l’eau sont servis pour éviter de gâcher.

La lecture et certaines émissions ou films font passer des messages également. D’ailleurs, le mois d’avril, le mois vert est l’occasion de nombreuses opérations liées à l’écologie. Dans le cadre de la Semaine du développement durable, en avril, Bayard Jeunesse se met au vert tout au long du mois. Informations sur l’environnement, logos verts, mise en vente de deux magazines sous blister en papier maïs, etc. Les différentes rédactions du groupe proposent à leurs lecteurs de 3 à 18 ans de nombreux moyens de passer à l’action. 12 magazines jeunesse s’engagent pour la planète en proposant un contenu dédié à la consommation responsable.

Adil a reçu en cadeau l’exemplaire d’avril du magazine Astrapi et a dévoré son grand dossier Le défi des déchets. Il est toujours intéressant d’avoir des supports réalisés pour eux pour appuyer nos démarches. Nous ne sommes pas vraiment en conversion au zéro déchet, chaque chose en son temps mais ce numéro d’Astrapi va expliquer via des dessins et des mises en situations claires comment nous pouvons réduire les déchets que nous créons au quotidien et auxquels nous ne faisons presque plus attention.

  • On dit stop au plastique en limitant l’achat de produits avec trop d’emballages, on va faire les courses avec un caddie ou un sac réutilisable, on consomme des produits en vrac, pratique, écologique et économique.
  • On arrête d’acheter pour acheter. On recycle les vêtements des cousins ou des copains plus grands, on vend et on achète aux vide-greniers (c’est la saison !), on se prête et on échange des jeux entre copains.
  • On cuisine et on essaye de faire un maximum de fait maison. Pour le gouter par exemple, biscuits, compotes, yaourts, tout ceci peut très facilement se faire autrement, c’est moins cher, c’est bon et c’est écologique.

Les idées ne manquent pas et on s’aperçoit souvent que les enfants sont plus motivés que les parents pour s’y mettre. Alors on profite du mois d’avril pour en parler avec eux et essayer de changer un peu nos habitudes.

À bientôt pour un nouveau billet Défi Green Blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *