Divertissements / Loisirs / Sorties

Aïlo, une odyssée en Laponie

Aïlo, que les enfants ont eu la chance de voir en avant première avec leur papa raconte le combat pour la survie d’un petit renne sauvage, frêle et vulnérable face aux épreuves qui jalonnent sa première année. Son éveil au monde sauvage est un véritable conte au cœur des paysages grandioses de Laponie.

Le réalisateur, Guillaume Maidatchevsky a choisi la forme du conte pour narrer les aventures des rennes en Laponie. Par ce biais, il espère toucher un autre public, plus adepte de la mise en scène et de la dramaturgie mais que n’offrent pas vraiment les documentaires qu’il réalise habituellement. Pour cela, un scénario de 80 pages était écrit. Puis le tournage a commencé et ce sont les animaux et les événements qui en ont créé les oscillations. La vie d’Aïlo est un roman écrit de toute pièce par la nature et la destinée qu’elle lui a offerte.

Conté par Aldebert, dont la voix douce et mélodieuse colle parfaitement aux aventures du petit renne, Aïlo nous entraine rapidement dans un tourbillon d’émotions. Captivés dès le début par la scène de la naissance de notre héros, les enfants ont suivi avec intérêt les péripéties des deux rennes dans ces paysages somptueux. Survivre dans cette nature austère pour rejoindre le troupeau en plaine, échapper aux prédateurs tout en cherchant leur nourriture favorite, le lichen, telle est la mission d’Aïlo et de sa maman.

“Aïlo vivait sa vie, ne s’occupait pas de nous. Il était curieux, vif, pas stressé.”

Le film ne véhicule pas de discours moralisateur sur l’environnement, le réalisateur a préféré insinuer la responsabilité de l’homme sur le fait que les rennes doivent désormais monter plus haut pour trouver du lichen à cause du réchauffement climatique. Aïlo et les autres rennes sont en sursis comme de nombreuses espèces animales dans le monde. Ce que nous voyons dans ces images c’est une nature brute encore épargnée par l’homme. Les paysages sont splendides, on apprend plein de choses sur la toundra, la taïga et les voyages que font les rennes, en troupeau, pour que les femelles mettent bas là où il fait plus chaud et où la nourriture est plus facile à trouver. On y découvre également les espèces animales qui y cohabitent. Le loup, l’hermine, le glouton, l’écureuil, le renard polaire, le hibou, tous deviennent des personnages secondaires de l’histoire et comme Aïlo, ils paraissent rapidement très attachants.


Gros gros coup de coeur pour cette histoire, Aïlo a vraiment conquis le coeur de toute la famille. Il est sorti en début d’année en Finlande et c’est un véritable succès, qui est en passe d’avoir le même succès que « La marche de l’empereur ». Il sort en France le 13 mars et il y a fort à parier qu’il rencontre un bel engouement, c’est tout ce que l’on souhaite à Aïlo !

Aïlo, une odyssée en Laponie
Réalisé par Guillaume Maidatchevsky
Raconté par Aldebert
Durée du film : 1h26
Sortie le 13 mars 2019

Merci à Sophie et à Gaumont pour l’invitation à cette avant-première.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *