Divertissements / Loisirs / Sorties, Test produits

La grande évasion à la Comédie de Paris

Aujourd’hui on innove sur le blog. Je me paye le luxe de pouvoir agrandir la rédaction. Et le billet du jour vous est offert par mes envoyés spéciaux sur le terrain, j’ai nommé F. et L. qui se sont rendus à la soirée presse d’une comédie qui les a beaucoup fait rire, La grande évasion, à la Comédie de Paris.

Pour obtenir une remise de peine, trois détenus, que tout oppose, doivent monter une pièce de théâtre classique devant le ministre de la justice bientôt en visite dans leur prison. De répétitions foireuses en tentatives improbables, ils vont nouer une complicité joyeuse et délirante. De vannes en tirades, ils mettent en place un plan d’action pour échapper aux barreaux de leur quotidien et les voilà en route pour la grande évasion artistique !

On rigole d’un bout à l’autre de la pièce, les vannes fusent et ils jouent tous les trois très très bien. On sent une complicité et une alchimie entre les acteurs qui rendent l’histoire absolument hilarante. Cette sortie au théâtre est un vrai moment de rigolade, n’hésitez pas à y aller. Voilà en quelques mots ce que m’a dit mon blogueur pigiste quand il est rentré à la maison. Ils étaient placés tout près de la scène dans cette salle qui compte moins de 200 places, Idéalement situés pour voir le jeu d’acteur au plus près et les quelques improvisations qui les faisaient rire eux-mêmes, ils n’ont pas vu passer la soirée et se sont régalés.

Pour la petite histoire, l’idée de cette pièce de théâtre vient d’un programme mis en place dans les prisons brésiliennes. En 2012, le Brésil lance un programme de rédemption par la lecture, pour favoriser la réinsertion des détenus. Il prévoit une réduction de peine de 4 jours pour chaque livre lu avec une remise maximale de 48 jours par an. Les résultats encourageants de ce dispositif ont inspiré d’autres pays comme l’Italie et plus récemment la France. En 2014, dans le cadre de la loi sur la réforme pénale, le gouvernement a repris à son compte une proposition de l’opposition encourageant cette remise de peine culturelle.

Tous les trois issus du one man show qui lutte contre les préjugés par le rire, Booder, Wahid et Pascal se sont rencontrés lors d’un festival d’humour et ont décidé d’écrire ensemble une pièce qui les ferait sortir de l’univers du stand up. Après avoir vu un reportage sur un grand criminel devenu lecteur assidu grâce au programme de rédemption brésilien, ils ont eu l’idée de transposer cette idée dans l’univers carcéral français et c’est ainsi qu’est née La grande évasion. Pendant 1h15, avec humour et fantaisie, ils font se côtoyer Molière, Shakespeare, Corneille Lacrim, Booba… Ils jouent, se clashent, se découvrent, se prennent au jeu et finissent par gagner leur liberté, en faisant exploser les barreaux de leur prison mentale !

La grande évasion

Du 14 septembre au 31 décembre
Du jeudi au samedi à 19h30 et le dimanche à 16h

Avec Paul SERE, Booder et Wahid BOUZIDI
Mise en scène : Youssef BOUCHIKHI
Production : DEBJAM

Comédie de Paris
42 rue Pierre Fontaine
75009 Paris
Métro Blanche ou Pigalle

Entrées offertes, merci à Thierry et à l’agence The Publicists