La vie de chez nous

Les grandes et belles vacances

Des vacances, à la campagne. La vraie campagne, où règne le plus souvent le silence, les chants des oiseaux, le bruit de quelques tracteurs.

Des enfants qui rient, jouent, parlent (beaucoup trop), pleurent un peu, crient (beaucoup trop fort), se baignent, pédalent, patinent, s’égratignent les genoux, se câlinent, se chamaillent, se balancent, courent, dorment jusque tard le matin, mettent la tête sous l’eau, ont chaud, n’ont pas mal aux pieds quand ils marchent pieds nus sur le gravier, ont des tâches de mures et de framboises sur leurs tee-shirt, se font piquer par des guêpes tombent dans les orties, dépassent les bornes (quand même, tout n’était pas rose).

Des amis, la famille, les copains des enfants qui transforment ces vacances en souvenirs inoubliables, échangent, nous préparent de bons petits plats, partagent, se confient, nous font rire, aiment notre nouvelle maison et veulent y revenir, apprennent de nouveaux jeux de cartes, nous font passer une magnifique journée à Nigloland,

De nouveaux voisins qui nous accueillent chaleureusement, avec des bonjours, des sourires, des bienvenus, nous apportent les légumes du jardin, beaucoup de légumes délicieux dont les enfants raffolent. Haricots, courgettes, tomates, pommes de terre, concombres, salade et même des oeufs de caille.

Un jardin qui nous offre ses plus belles richesses : mirabelles, reines-claudes, menthe, oseille, ciboulette, persil, poires, noisettes, mures, framboises, roses, succulentes, lavande. Une tarte ou un gâteau par jour, de la confiture, des goûters pris directement sur les framboisiers, la vie est si gourmande à la campagne. Mais aussi des petits oiseaux, une ânesse, des vaches, des moutons, des limaces, des escargots, des grenouilles, des lapins. Nous ne les avons pas mangés, juste observés.

Du soleil, des nuages, de la pluie, des orages, du vent, un peu de froid. Des repas à l’ombre du tilleul, le linge qui sèche au vent, les fruits qui murissent à vue d’oeil, la pelouse qui pousse, les couvertures qui ressortent pour quelques nuits. La météo n’a pas été 100% clémente mais nous avons tout de même passé plus de temps dehors que dedans.

Les étés se suivent, les horizons diffèrent mais une chose perdure, la joie d’être ensemble, de prendre notre temps, de profiter des petits bonheurs quotidiens. Vive la campagne !

2 thoughts on “Les grandes et belles vacances

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *