Cuisine et gourmandises, Test produits

Food press tour, la gourmandise absolue !

C’est dans un cadre sublime que s’est déroulée cette soirée pendant laquelle l’agence Bureau de Presse Agroalimentaire présentait aux journalistes et blogueurs les nouveautés des marques qu’elle représente. Spécialisée dans la gastronomie et l’agroalimentaire, cette agence bretonne stationnait son joli bus aux abords de la Tour Eiffel pour nous faire découvrir du sucré, du salé, du bio, bref que du bon ! Des desserts Marie Morin aux champignons Lou cultivés en France, je vous emmène dans un tour de découvertes culinaires qui vont vous mettre l’eau à la bouche !

Marie Morin

Oh mais je connais, c’est la marque des mousses au chocolat super bonnes de la cantine ! Je suis sure que vous la connaissez aussi, si vous vous faites parfois des petits plaisirs au rayon desserts de vos supermarchés. La marque Marie Morin, c’est avant tout une histoire de famille ! L’histoire commence en 1992 lorsqu’Alain et Marie se lancent dans l’aventure des yaourts et desserts.

Ce sont maintenant leurs enfants qui ont repris l’entreprise et la marque est connue pour ses desserts comme à la maison, fabriqués à partir de produits frais et locaux #ViveLaBretagne et de façon artisanale dans son atelier tout près de Saint-Brieuc.

La nouveauté Marie Morin c’est le Kouign-Amann. Pour la première fois, la marque se lance dans un dessert digne des meilleures pâtisseries. Sans colorants ni conservateurs, ce Kouign-Amann saura séduire les plus gourmets. Sa recette, à base de pâte à pain recouverte de beurre et de sucre offre générosité et gourmandise. Il est parfait ! En vente en grandes et moyennes surfaces dès le mois de juin (Prix de vente conseillé : 2,20€)

LOU

Je ne sais pas chez vous, mais à la maison, nous raffolons des champignons ! Crus ou cuits, en entrée ou en plat, c’est à chaque fois un succès auprès des enfants. Du coup j’en achète très régulièrement. Et j’avais déjà vu dans les rayons de mon supermarché ces champignons vendus en barquettes, entiers ou émincés de la marque LOU. J’étais donc ravie de découvrir cette marque lors du Food Press Tour et son histoire m’a beaucoup intéressée.

C’est à Poilley, petit village de Bretagne que poussent les p’tits LOU depuis bientôt deux ans. Cent trente emplois ont été créés par cette entreprise familiale où tout est fait à la main. Les cueilleurs sont formés à la délicate tâche de la récolte puis de la mise en barquettes, en passant par la découpe des champignons émincés. Le produit est respecté et arrive dans les magasins seulement deux jours après la récolte. LOU vient d’obtenir la certification Agriculture Biologique et propose une large gamme de champignons bio entiers et émincés.

La barquette que j’ai rapportée à la maison n’a pas fait long feu. Émincés, avec un peu d’ail, sel, poivre, jus de citron et huile d’olive, c’est comme ça que nous les mangeons en été. Une salade rafraichissante vite préparée et très vite mangée !

LOU est le premier à proposer des champignons frais émincés, avec une offre déjà bien étoffée : champignons de Paris, Bella Rosés ou Fricassée (composée de champignons de Paris, de Bella Rosés et pleurotes émincées). Vendues en moyennes et grandes surfaces, prix de vente conseillés entre 2€ et 2,69€

Ker Cadélac Kids

Tout le monde est d’accord pour dire que le gouter c’est sacré ! Pour les petits et pour les grands. Quand on le peut, le fait maison est vraiment mieux, c’est économique et on sait ce qu’il y a dedans. Ker Cadélac est encore une marque bretonne et c’est ici que l’histoire commence, à Cadélac, où un pâtissier décide de créer une petite unité de fabrication dans le sous-sol de sa maison. La vocation de Ker Cadélac est de conserver un savoir-faire artisanal et de fabriquer des produits de tradition avec des moyens industriels. Quatre quart, gâteaux, madeleines, spécialités bretonnes, mignardises, la gamme est vaste et la marque s’engage à fournir des produits bons, sains et surs : farine française, bons oeufs frais, sans huile de palme ni conservateur ni colorants artificiels.

La nouveauté, ce sont ces petites madeleines au coeur fondant. Qu’elles soient au parfum fraise ou chocolat saveur noisette, elles plairont aux enfants. Avec un packaging fun et coloré et des jeux imprimés sur chaque petit sachet de madeleine. Petit bémol pour ce côté là, je trouve dommage qu’à l’heure où on se penche de plus en plus sur le zéro déchet il y ait encore des produits vendus en sachet individuel.

Disponibles en grandes et moyennes surfaces au prix de vente conseillé de 2,89€

Pescanova

Depuis 50 ans, Pescanova pêche ou élève poissons, crustacés et mollusques  à différents endroits de la planète, et ce dans le respect du milieu marin. Elle a l’avantage de posséder sa propre flotte de bateaux de pêche et ses propres fermes aquacoles. La nouveauté du mois de juin c’est la crevette d’exception en libre-service. La crevette est un joyau culinaire qui ouvre le champs de possibles. Que ce soit en entrée, en amuse bouche ou en plat elle se consomme nature, cuisinée, chaude ou froide et se marie très bien avec de nombreuses saveurs. Les crevettes Pescanova sont préparées en France par des maitres cuiseurs avec une parfaite maitrise, sans ajout de colorants. Qu’elle vienne de Tanzanie, qu’elle soit sauvage pêchée dans l’océan Indien ou élevée en ferme bénéficiant d’un certificat agriculture biologique, la crevette Pescanova vendue en barquette est un produit noble.

 

Ces trois nouveautés viennent s’ajouter à une gamme déjà bien fournie de crevettes, cuites ou crues. Et elles mettent l’eau à la bouche. J’ai eu l’occasion de gouter à des recettes le soir du Food Press Tour et je me suis régalée. Ces crevettes ont une chair ferme et très gouteuse. Leur bon goût iodé est délicat et subtil. J’en ai préparé un plateau comme j’aime les préparer pour nos brunchs du samedi. Simplement décortiquées, parsemées d’épices puis arrosées d’un filet de jus de citron et d’huile d’olive. Délicieuses !

Toutes ces références sont disponibles en libre-service au rayon poissonnerie des grandes et moyennes surfaces, prix de vente recommandés : 4,90 € (crevettes bio), 9,90 € (crevettes de Tanzanie) et 11,90 € (crevettes sauvages).

Ensoleil’ade

Ensoleil’ade, c’est une diversité de produits apéritifs aux saveurs gorgées de soleil. Nous sommes en plein dans la tendance veggie, qui s’affirme maintenant dès l’apéritif. Nous quittons la Bretagne pour nous diriger maintenant vers le Sud et la belle ville d’Agen, où sont fabriqués les produits de cette marque à l’accent chantant. Ensoleil’ade, c’est vingt ans d’expérience dans le travail des légumes mi-séchés, confits et grillés. C’est également une grande diversité dans la cuisine des légumes frais au fil des saisons pour restituer tout au long de l’année des saveurs subtiles et délicates. Tomates, oignons, champignons, aubergines, artichauts, poivrons, olives, etc. 100% sains et sans conservateurs, sans additifs ni allergènes, les produits Ensoleil’ade restituent toutes les saveurs de la Méditerranée et peuvent être consommés tels quels, à l’apéritif ou cuisinés au gré de vos envies.

La gamme se compose de Marinés (oignons grelots, tomates confites, poivrons confits, artichauts grillés), de Tapena’ (olives kalamata – les meilleurs de l’univers-, tomates confites, poivrons mi-séchés, artichauts, champignons, olives tomates, aubergines) et d’Houmous (nature, à la menthe ou au poivrons).

Présents dans les rayons frais des fruits et légumes de la plupart des grandes enseignes de la grande distribution, les produits de la gamme Ensoleil’ade sont vendus entre 2,49 € et 2,75 €, petits prix pour une excellente qualité !

Les nouveautés de l’été sont la Tapena’ poivrons et tomates cerises jaunes, délicieuse à tartiner et les oignons grelots confits, délicatement parfumés avec leur marinade au thym, ils se picorent tels quels ou en mini-brochettes à l’apéritif.

Bret’s

Je suis sure que vous connaissez déjà cette marque qui sort son épingle du jeu au rayon chips et encore plus avec la nouveauté de cet été. Bret’s c’est encore du made in Bretagne, avec une usine cette fois-ci située à Pontivy, dans le Morbihan. La marque s’engage avec des producteurs bretons et les chips sont fabriquées avec les pommes de terre du cru. Les chips Bret’s (je viens de percuter sur le nom Bret’s / Bretagne) sont faites avec des produits de qualité, sans additifs exhausteur de goût, des arômes exclusivement naturels, du sel de Guérande et une huile 100% tournesol.

La nouveauté de l’été ce sont ces sachets très tendances, d’un format pratique et convivial, les party pack. Grâce à son système de présentation ingénieux, ce pack au design élégant s’avère très pratique en voyage ou lors d’un pique-nique. Et pour les apéritifs, plus besoin de sortir le saladier, le pack se pose sur la table et tient debout. Un format qui invite au partage (165 g.) avec une ouverture facile (une vraie qui fonctionne) et un ourlet qui évite de trop se graisser les mains en piochant dans le paquet.

Deux recettes ont été déclinées dans ces nouveaux formats, les chips natures et les chips à l’ancienne.

J’aime beaucoup le slogan Pas de bol, faut partager ! Et les chips, qui sont croustillantes et gourmandes à souhait. C’est bien simple, les chips c’est mon péché mignon, j’adore ça. Je suis un vrai bec salé ! Paquets disponibles en grandes et moyennes surfaces, prix de vente conseillé 1,69€

Voila pour le compte rendu de cet événement presse où je me suis régalée. Il faisait un peu chaud dans le bus mais le cadre était somptueux et les produits délicieux. Les représentants des marques sont des passionnés qui parlent de leurs produits avec le coeur. J’ai beaucoup aimé ce petit voyage d’un soir en Bretagne, merci au Bureau de Presse Agroalimentaire pour l’invitation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *