Cuisine et gourmandises, Test produits

Dans l’atelier d’un maître chocolatier

 

Voici un billet de saison ! Je suis sure que certains d’entre vous sont en train de le lire en dégustant des chocolats de Pâques. Et d’ailleurs, ceux là auront bien raison. Le chocolat, c’est quand même l’aliment chouchou qui me relativement tout le monde d’accord.

Avec Adil nous avons profité d’un mercredi après-midi ensoleillé pour nous rendre en plein Paris afin d’y découvrir la boutique et l’atelier d’un artisan chocolatier renommé depuis plus de 150 ans, la Maison Fouquet. Le chocolatier-confiseur  célèbre le goût et les saveurs, fabrique des pralinés d’exception et crée des caramels extraordinaires.

Le savoir-faire de la Maison Fouquet se démontre dans quatre univers : chocolat, confiserie, épicerie sucrée et épicerie salée. Une équipe de maîtres chocolatiers passionnés mélangeant anciens et nouveaux assure l’exigence dans la fabrication. La réputation de Fouquet repose sur le choix de l’excellence pour toute la gamme de produits fabriqués et l’exigence dans la présentation. Le choix des matières premières est fait sans concession avec une sélection des meilleurs produits chez les meilleurs fournisseurs : couvertures, amandes Avola, noisettes du Piémont, marrons de Turin. Une attention permanente est portée au client, la convivialité et qualité des conseils demeurent des valeurs fondamentales de la maison depuis sa création. Enfin,  la culture du sur-mesure qui permet de s’adapter aux goûts et aux désirs de chacun : choix des assortiments, des boîtes, des couleurs, des rubans ou des présentations qui feront trouver exactement la composition souhaitée.

Chocolat

Noël et Pâques sont les deux grandes périodes pour Fouquet, celles pendant lesquelles le chocolat coule à flot. Qu’ils soient en ballotins, en boites, en moulages, en tablettes ou en coffret, tous les chocolats Fouquet sont fabriqués sur place, avec des matières premières d’exception. Visiter le laboratoire à l’approche de Pâques était un véritable bonheur. Les moulages sont coulés puis mis à sécher avant d’être garnis de friture. Certains oeufs sont décorés à la main, c’est hypnotisant de les voir travailler dans cet univers où tout n’est que gourmandise. Adil a même participé en aidant à sortir la friture de Pâques des moules. On tapote et c’est magique, petits poissons, crevettes et coquillages tombent sans coller ni se casser.

Chocolat noir, chocolat au lait, chocolat blanc, tous sont tempérés avec soin pour donner un chocolat brillant. Les ganaches, pralinés et autres ingrédients composant les chocolats sont également préparés sur place. Le praliné est fabriqué avec des noisettes d’Italie (les meilleures) et dans une bassine en cuivre, que l’artisan va mélanger pas moins d’une demi-heure avant que le sucre ne devienne caramel et enrobe parfaitement chaque noisette. Après refroidissement le praliné sera broyé et transformé en pâte qui sera utilisée pour fourrer les chocolats. Miam puissance mille !

Confiserie

Les artisans de la Maison Fouquet sont également réputés pour la finesse et l’excellente qualité de leurs confiseries. Cuire le sucre est un défi qu’il faut savoir maitriser pour proposer bonbons, pâtes de fruits, fondants et autres caramels. Nous avons d’ailleurs appris lors de notre visite que les bonbons sont fabriqués seulement quand la météo le permet. Il faut plusieurs jours de temps sec pour lancer une production, la pluie et l’humidité altèrent la qualité des bonbons qui ne prennent pas. Il faisait très beau quand nous y sommes allés et nous avons pu assister à la fabrication de bonbons acidulés à deux de mes parfums préférés : la bergamote et la violette ! Le chocolat qui coule c’est hypnotique, le sucre cuit qui est manipulé et refroidi sur le marbre est un spectacle tout aussi passionnant. Quel savoir faire, c’est absolument magique. Une fois la température atteinte, l’artisan ajoute les arômes naturel puis la pâte obtenue est déposée sur une plaque de marbre qui va permettre son refroidissement. On ajoute ensuite les colorants et on la malaxe jusqu’à ce qu’elle deviennent assez dure mais pas trop pour passer entre deux cylindres en cuivre qui donneront la forme du bonbon. C’était le clou du spectacle ! Les bonbons sont ensuite détachés les uns des autres puis mis à sécher dans un grand tamis. Nous avons pu en déguster de tout frais, quel régal.

Épicerie sucrée et salée

Confitures, miels, thés, tisanes et cacaos en poudre, biscuits et gâteaux pour le petit déjeuner et le goûter, Fouquet nous régale également de ces petits bonheurs du quotidien. Sels, poivres et épices, moutardes, huiles et vinaigres, spécialités salées viennent également s’ajouter au catalogue de Fouquet. Parce que les produits d’exception sont agréables à offrir ou à s’offrir. Pour les références qui ne sont pas fabriquées sur place, la recherche et l’exigence de la qualité des fournisseurs est la volonté première de Fouquet.

Il existe deux boutiques Fouquet dans Paris :

Fouquet Montaigne – 23 rue François 1er – Paris 8e

Fouquet Opéra – 36 rue Lafitte –  Paris 9e

Un catalogue en ligne est également disponible sur le site, avec livraison La qualité a un prix, certes, mais ne vaut-il pas mieux se faire plaisir avec des ingrédients de qualité et un savoir-faire artisanal de référence ?

Merci à la Maison Fouquet et Catherine pour son accueil et ses explications parfaites, aux artisans qui ont partagé leur savoir faire en répondant à toutes nos questions et celles des enfants ainsi qu’à Élodie et Devi de l’Agence 914 pour cette visite toute en gourmandise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *