Divertissements / Loisirs / Sorties

Chasseur de monstres, sa série du moment

Vous voyez ce monsieur sur la droite ? Eh bien c’est la nouvelle idole de Fiston ! Cyril Chauquet ceci, Cyril Chauquet cela. Matin, midi et soir, Adil nous parle de lui et de ses exploits. Ce monsieur est une sorte d’aventurier des temps modernes. Il parcourt les mers, les océans, les marais et les fleuves du monde entier à la recherche de créatures aquatiques plus monstrueuses que jamais. Requins, poissons chat, Piraibas, barracudas, alligators, poissons voilier, rien ne lui fait peur et il se lance des défis incroyables à chaque épisode.

Intriguée par les récits de mon fils j’ai commencé à regarder avec lui pour y prendre gout aussi, épatée par cet homme complètement intrépide. Il va à la rencontre de pêcheurs locaux, se fait accepter et s’en va pêcher avec eux, à leur manière. Il emmène toujours une de ses canes à pêche, parce que dans la vie y a les mauvais pêcheurs mais y a aussi les bons pêcheurs. Pardon, je m’égare.

Chacune de ses expéditions a une vocation scientifique ou de protection de l’environnement. Comme la fois où, en Floride, il devait attraper un requin pour prélever un peu de salive dans sa gueule pour la faire analyser. En effet, les morsures de requin provoquent des infections à cause des bactéries contenues dans leurs gueule et ces prélèvements devaient aider les scientifiques à trouver des antidotes. Quelques fois il part à la recherche d’espèces quasiment disparues et participe au comptage et fichage de ces poissons.  En Floride, dans les Everglades, il a rejoint une équipe qui avait pour mission de capturer les alligators qui s’aventurent un peu trop près des habitations pour les relâcher ensuite dans leur habitat. Pour pêcher le poisson voilier, il s’est fait accepter par une équipe de pêcheurs mexicains (après leur avoir prouvé sa bravoure et ses talents de pêcheur) qui les attrapent à la ligne à la main, comme dans le célèbre roman d’Ernest Hemingway Le vieil homme et la mer. Regardez !

Il relâche tous les poissons qu’il pêche, sauf quand il part pour plusieurs jours avec un guide local et qu’ils ont besoin de manger, auquel cas ils pêchent toujours des poissons qui sont en nombre suffisant dans l’océan. Il ne peut pas s’empêcher de faire un bisou sur la tête des poissons qu’il attrape, c’est un passionné un peu dingue. Adil a appris plein de choses au sujets des poissons, qu’ils soient de mer ou d’eau douce. Il retient tous les noms et la taille des monstres qu’il attrape. Un vrai fan !

La saison une est disponible sur Netflix. Il y a douze épisodes, de quoi passer de bons moments.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *