La vie de chez nous, Les Jumeaux, Voyage - Vacances

Les grands de vacances

canaries1

Ils sont prêts ! Nous le sommes aussi, presque complètement. Les vacances d’été font grandir nos enfants, je m’en rend compte chaque année. Les congés qui précèdent l’entrée en maternelle sont ceux où tout va plus vite. Propreté, expression, réflexion, nos bébés ont tout ces acquis entre leurs mains, ils savent en faire bon usage et nous prouvent qu’ils n’en sont plus vraiment, des bébés.

canaries8Bien sûr les vacances sont le moment parfait pour expérimenter et exprimer toutes ces nouvelles choses. Nous sommes plus détendus, les règles sont plus souples, les contraintes beaucoup moins nombreuses et les journées remplies d’amusement, de bonbons, de rire, de baignade, de glaces, de jeux et de chips. J’ai l’impression qu’ils grandissent à vue d’oeil pendant ces deux mois d’été. Je dois avouer qu’avec deux bébés, ces derniers mois j’avais envie qu’ils grandissent vite. Quand on me demandait si je n’angoissais pas trop qu’ils rentrent à l’école je répondais que j’attendais ça depuis longtemps et plutôt sereinement. Je ne sais pas si c’est la gémellité qui m’a donné envie que ça aille plus vite, je serais tentée de dire oui. Tout va plus vite à deux, ils enchaînent, ils s’entraînent, ils s’aident. La rivalité est aussi présente, dans le meilleur comme dans le pire.

Les vacances d’été ne sont pas vraiment reposantes du coup. Mais qu’est ce qu’on s’amuse. On crie un peu aussi. Parce qu’au moindre relâchement de notre part, bien sûr ils en profitent un peu. On a envie d’être cool sans lâcher trop de lest. Même avec un grand garçon de presque 7 ans il faut fixer à nouveau les limites, expliquer que les vacances c’est particulier et qu’on a le droit de ressortir jouer au foot après le diner ou manger une glace à 18h et qu’il faut reconnaître la chance qu’on a de pouvoir le faire.

Pour la première fois depuis trois ans nous avons tenté les vacances découverte. Et les enfants nous ont vraiment épatés par leur capacité à suivre, à montrer intérêt et émerveillement à chaque visite et à devenir de parfaits petits touristes. Ça a été pour nous une vraie révélation et l’envie de leur faire parcourir le monde ne nous quitte pas depuis notre retour.

canaries6Ces vacances nous ont fait grandir aussi. Nous n’avons plus d’inquiétude à voyager avec 3 enfants. Les valises se sont allégées, la trousse de médicaments y tient toujours une grande place mais les habits sont moins nombreux. Quelques livres, des feuilles et des feutres, voilà pour la partie loisirs en cas de mauvais temps. Mais quand on part aux Canaries, on ne prend pas trop de risques du côté de la météo. Il fait tout le temps beau, la mer n’est jamais trop loin et avec le vent qui apporte une bonne fraîcheur en journée.

Oh bien sur il y a eu des moments où nous en avons eu marre. Les repas du soir n’étaient pas très agréables au restaurant du club, mais j’ai l’impression qu’ils ne l’étaient pour aucun parent d’enfants de moins de 10 ans. Qu’ils soient espagnols, anglais, allemands, français ou hollandais, les parents ont en commun d’être parfois poussés à bout par leurs enfants. Et si la langue est différente, le ton est toujours le même. Et ça arrive souvent lors du dîner ! Les plus âgés ne posaient pas de problème, ils avaient les yeux collés à leurs téléphones ou tablettes, cherchant pour beaucoup des Pokemon un peu partout.

Je crois qu’on attendait un peu de reconnaissance et qu’on espérait pouvoir manger au moins une fois tranquilles sans avoir à courir après l’un qui essaye de se servir seul à la machine à eau, l’autre qui jouent avec le bac à glaçons ou la dernière qui attrape les olives à la main. Nous étions tous bien fatigués de nos journées et avec le recul c’est vrai que c’est pas très important tout ça. Nous gardons surtout en mémoire leurs sourires, l’assurance qu’ils ont gagnée, leur facilité à jouer avec d’autres enfants qui ne parlaient pas français sans que ça ne pose le moindre problème de communication et les paisibles nuits de sommeil qui ont accompagné notre séjour.

canaries16

Les routes sont agréables et les kilomètres se font facilement, même avec un petit garçon malade en voiture (Un seul vomito à déplorer pour dix jours de route). Il y a toujours une plage, un petit village, un musée ou des paysages à découvrir. Nous qui pensions rester sagement au club à profiter de la piscine, nous nous sommes aventurés tous les jours sur Fuerteventura et Lanzarote et nous en avons pris plein les yeux.

Je laisse maintenant les photos parler pour moi, elles le font beaucoup mieux.

canaries7

canaries12

canaries13

canaries4

canaries9

canaries2

canaries3

canaries5

canaries11

C’était Fuerteventura et Lanzarote, avec en pagaille le Zoo Oasis Park, la plage de Corralejo, le Mirador Morro Velosa, le parc national de Timanfaya, les salines Del Carmen, la plage d’El Cotillo, le beau village de Betancuria et son guitariste, les dunes de Corralejo et la piscine du club Origo Mare Pierre et Vacances. Hasta luego !

canaries10

5 thoughts on “Les grands de vacances

  1. Super vos vacances. C’est vrai que maintenant c’est agréable de pouvoir leur faire découvrir de belles choses. Encore 2 ou 3 ans et ce sera vraiment le top. Bon courage pour cette rentrée, elle va avoir un gout bizarre, dernière fois que je fais une rentrée en petite section.

    1. Oui c’est vraiment un âge charnière les 3 ans, tout explose en même temps, ils sont intéressés et curieux, veulent faire comme les grands et en même temps aiment toujours les câlins et se faire consoler par Papa et Maman <3 Bon courage pour la rentrée, version double ça peut être marrant 🙂

Un petit mot sur ce billet ?