École, Test produits

Une future rentrée facile avec Signoo

La grande étape de l’entrée à la maternelle se profile à l’horizon. Inscription faite à la mairie, validation de la directrice et premières informations reçues sur la scolarisation des jumeaux, lecture de quelques livres sur le sujet avec les principaux intéressés. Ils ne sont pas encore prêts, nous non plus d’ailleurs. Il y a juste un détail que nous avons la chance d’avoir déjà réglé, grâce à la marque Signoo qui m’a gentiment proposé de tester les étiquettes pour vêtements Vétisticks.

VETISTICKS

Je vous parlais de Signoo dans cet article, j’avais été séduite par leurs produits et le bouche à oreille a bien fonctionné, plusieurs  amis ont commandé des produits sur le site et ont été ravis de leurs commandes. Je vais aujourd’hui vous présenter ces petites étiquettes qui vont vous faciliter la rentrée à un point que vous n’imaginez même pas !

Quand Adil était à la crèche, on nous avait expliqué qu’il n’était pas nécessaire d’étiqueter les vêtements, qu’ils ne se perdaient que très rarement (les vêtements, pas les enfants) et qu’en général le personnel reconnaissait les habits des enfants en quelques semaines. Parfait, pendant trois ans nous avons été tranquilles de ce côté là. Pour sa rentrée en maternelle, il en a été tout autre. Il fallait TOUT marquer (oui oui, jusqu’aux chaussettes). C’était conseillé et recommandé, bref, il fallait le faire. Nous avions choisi la solution du feutre marqueur qui ne part pas au lavage. Nous avons marqué les vêtements (mais pas les slips ni les chaussettes, ça nous semblait absurde à l’époque et c’est toujours le cas), le feutre n’est pas parti mais ce n’était pas facile de le faire proprement. Nous avons noté nom et prénom sur les étiquettes de composition, pour un maximum de discrétion. Si vous avez déjà essayé de le faire ce n’est pas fabuleux. Le tissu est souple et le feutre bave. Ce n’était pas très joli. Adil n’a jamais rien perdu, ouf. Ni même une chaussette ou un slip !

Mais il était tout seul à l’époque. Et là, nous aurons deux petits de presque trois ans qui entreront en PS en septembre et nous recevrons les mêmes recommandations. Deux fois plus de vêtements à marquer, vous voyez déjà où je veux en venir j’imagine ! Et c’est là que la solution Vétisticks s’impose à nous. Les étiquettes thermocollantes à poser avec l’aide d’un fer à repasser c’était déjà super facile, rapide, propre et efficace. Là c’est deux fois plus rapide. Le fer à repasser et la trousse de couture peuvent rester au placard, les Vétisticks se collent tout seuls !

vetistick1

Les consignes sont simples, en les respectant vous avez la garantie d’un résultat optimal qui dure longtemps.

  • Voici la solution pour marquer vos vêtements en un clin d’oeil ! Une étiquette autocollante efficace et facile à poser.
  • La pose est un jeu d’enfants, sans repassage ni couture, collez le vêtistick sur l’étiquette de composition ou de marque du vêtement… et le tour est joué !
  • ATTENTION !
    Ne jamais poser l’autocollant directement sur le vêtement, il ne résistera pas au lavage.
    Il est impératif de coller le vêtistick sur l’étiquette de lavage, de marque ou de composition du vêtement.
    Attendre 48h avant de laver votre vêtement. Ce marquage est résistant au lavage jusqu’à 60°.

vetistick4 vetistick3

Les Vétisticks se déclinent en une multitude de couleurs et motifs, six polices sont proposées. Vous aurez le choix entre trois packs différents : 48 vétisticks pour 12 euros, 96 vétisticks pour 17 euros ou 144 vétisticks pour 20 euros. Comme toujours, les frais de port sont extrêmement raisonnables (tarif lettre) et la livraison vraiment rapide.

Notre avis sur les Vétisticks

Le gain de temps va être immense. Pour le test, ce qui m’a pris le plus de temps, a été de trouver l’endroit idéal où coller le vétistick ! Le format de l’autocollant est parfait, ni trop petit pour pouvoir lire facilement le nom, ni trop grand pour pouvoir tenir sur toutes sortes d’étiquettes de vêtements. Poser le Vétistick est un jeu d’enfant. On trouve la place idéale, on le colle et voilà le tour est joué ! On attend bien les deux jours avant de mettre le vêtement marqué au lavage. Le jean est passé à la machine et l’étiquette n’a pas bougé ! Produit testé et validé !  Les dizaines de vêtements taille 3 ans à étiqueter au mois de septembre et après, ça ne nous fait plus peur du tout.

Alors, qu’en pensez-vous ? La corvée d’étiquetage n’en sera plus une grâce à Signoo !

Produits offerts, merci Julie et merci Signoo !

Un petit mot sur ce billet ?