La vie de chez nous

Un passage en douceur…

2016. Nous y voilà enfin ! Cette année 2015 aura laissé beaucoup de traces parmi nous tous. Et pour beaucoup, des souvenirs tristes et des moments que nous n’oublierons jamais. Pour ma part, rares auront été les moments pleinement heureux. À part la naissance de notre nièce et la rencontre avec mes nouvelles copinautes (les Pipelettes, que vous connaissez aussi maintenant), on ne peut pas dire que 2015 restera gravée dans ma mémoire pour les sourires et les joies qu’elle aura entrainé. Beaucoup de décès ont frappé des gens que j’aime, des séparations, des blessures douloureuses et bien sur les attentats qui nous ont plongés dans un profond désespoir.

Nous avions commencé 2015 par une mémorable gastro familiale, un réveillon inoubliable par ses allures de cauchemar. On aurait dû se douter que la suite ne serait pas terrible. Une paire de bébé que nous avons eu du mal à comprendre et à gérer ont rendu certains mois éprouvants. Alors pour cette année, nous n’avons rien prévu à l’avance, redoutant le moment où le premier enfant montrerait des signes de virus, craignant le premier « Maman j’ai mal au ventre », touchant chaque petit front juste pour voir ou vérifiant chaque recoin de la peau des bébés à la recherche d’un quelconque bouton. J’ai élaboré le menu le matin même, mis discrètement au frais une bouteille de champagne (pour moi) et une bouteille de Champomy (pour eux) et proposé à Adil de veiller avec nous jusqu’à minuit, en chuchotant presque.

nouvelan1À 16 heures, la fournée de cookies pour le dessert était cuite. À 17 heures, nous avons fait une petite sortie pour des courses de dernière minute, allant chercher quelques glaces chez Picard comme une majorité de gens. Vers 18 heures, j’ai commencé à préparer le repas, nous réveillonnerons de makis maison, de crudités et de glace aux cookies. Les enfants ont pris leurs bains, ont enfilé leurs pyjamas de soirée, nous avons mis la grande table, allumé les bougies et nous sommes passés à table. Nous avons bien rigolé, c’était un réveillon très conviviale où chacun a bien mangé. À 20h45 c’était terminé, nous rangions la vaisselle et passions l’aspirateur. Quelques chansons, quelques jeux, deux histoires et il était l’heure pour Amel et Isaq d’aller se brosser les dents et de filer au lit. Un coucher en douceur comme nous les aimons, où les câlins précèdent les « bonne nuit » et aident les petits yeux à se fermer dans le calme et la sérénité.

Nous avons ensuite consacré notre soirée aux jeux de société. Adil était en forme, il nous a fait rire. Nous avons pris notre dessert et les douze coups de minuit sont arrivés. Il était l’heure de se souhaiter une bonne année !

nouvelan4nouvelan5

Quand nous sommes allés nous coucher vers 1 heure du matin, j’ai regardé mon chéri et je lui ai dit que j’avais passé un merveilleux réveillon. Et c’était plus que sincère car j’ai vraiment passé un excellent moment. En famille, dans notre cocon, sans cris sans colère, sans interdits presque. Grâce au téléphone, nous étions un peu en famille, échangeant photos et messages avec ma Soeur, mon Papa et ma Belle Soeur. Grâce aux réseaux sociaux, nous avons partagé la soirée de nos amis, éparpillés un peu partout. Au Sri Lanka, au ski ou tout près de nous. Grâce à Messenger j’ai reçu les voeux en direct de mes Pipelettes adorées et j’ai dansé dans une soirée année 80. Grâce à Facebook j’ai reçu des messages de cousins et amis. Et grâce à Twitter j’ai souri comme tous les soirs avec mes Twittos préférés.

C’est maintenant à mon tour via le Blog de vous souhaiter une très belle année 2016. Que tous vos voeux se réalisent, que vous et les gens que vous aimez se portent bien et que l’amour inonde votre vie. Des pensées aussi aux personnes disparues, n’ayez crainte, le souvenir des gens qu’on aime ne s’évapore jamais.

nouvelan3

8 thoughts on “Un passage en douceur…

  1. Un bonheur tout simple en famille, qui remplit le coeur de celui qui le lit, c’est ça la vérité, la seule ! Heureuse année à vous que j’aime

  2. Je vous souhaite à tous les cinq, une très belle année 2016, qu’elle soit douce, pleine de bonheurs simples, de joie… La page 2015 se ferme et j’ai l’impression que pour beaucoup c’est un soulagement, alors bonjour 2016.
    Prenez soin de vous.

    1. Merci beaucoup. Meilleurs voeux à vous 6 également. C’est un peu comme un soulagement oui, mais aussi la peur de l’avenir un peu je trouve. Au plaisir de te retrouver par ici et pourquoi pas un petit coucou par chez vous pendant l’année 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *