La vie de chez nous, Les Jumeaux, Voyage - Vacances

Les voyages forment la jeunesse

Enfin surtout quand on peut partir…

L’an dernier, certainement grâce à la chance du débutant, nous avions réussi à trouver un hôtel pouvant loger notre grande famille (en fait, à partir de 3 enfants, on a une grande famille), en tout inclus, avec le vol et le transfert de l’aéroport. Bon, c’est vrai que Chéri y avait passé du temps, cherchant un peu partout le meilleur endroit pour ces premières vacances loin à 5. Il avait même réussi à trouver un excellent tarif et l’hôtel était parfait. Nous avons donc passé de très bonnes vacances, satisfaits du lieu, du voyage et du prix. Et nous insistons sur le «tout inclus» qui pour moi sont indissociables du mot vacances dans le sens où pendant quelques jours j’ai vraiment envie de ne rien faire d’autre que de m’amuser avec les enfants, de me reposer sans penser à toutes les tâches du quotidien.

Mais ça c’était l’aCJyXbsmWIAAZ4Vln dernier. Et cette année, nous nous sommes dit que nous ferions pareil, pas attachés à une destination particulière, ouverts à beaucoup de choix. Nous avons vite déchanté. Beaucoup d’hôtels sont déjà complets, les vols également (logique, pour aller dans les hôtels il faut prendre ces vols). Et le peu de disponibilités à nos dates ne convenaient pas à nos critères pourtant loin d’être compliqués : 3 enfants et 2 adultes dans une seule chambre. Et c’est là où il y a un problème chez de nombreux tours operator. Dans ces questionnaires formatés par ordinateur, pas de place à l’explication, si nous demandons des chambres avec 2 bébés, c’est parce que nous avons 2 bébés, pas parce qu’on s’est trompé de case. Et notre grand garçon de 5 ans, presque 6, si on demande à ce qu’il dorme avec nous, c’est parce que nous n’allons pas pulvérisé notre famille pour des raisons de chambres trop remplies ou des questions de sécurité dictées par les assurances.

Après avoir compris ce problème, purement informatique, l’ordinateur, bête et discipliné décide que dans une chambre c’est deux enfants maxi et parfois même un seul bébé et un plus grand, nous décidons de nous renseigner directement auprès des tours operator. Beaucoup nous répondent que les chambres standards sont trop petites pour accueillir 2 lits parapluies, que très peu d’hôtel ont des suites familiales libres et à prix intéressants et qu’il n’existe pratiquement plus d’hôtels avec des chambres communicantes. Donc si on veut partir, il faudra payer le prix fort.

Pas satisfaits, nous décidons de chercher autrement. En recontactant directement l’hôtel dans lequel nous étions l’an dernier. Très aimables, et peut être attendris par la pommade que nous leur passons en souvenir de notre super séjour 2014, ils nous répondent que oui, bien sur des suites familiales où nous avions dormi l’an dernier sont encore disponibles et qu’il n’y a toujours pas de problème pour y loger notre famille. Chouette ! Et le prix ? L’annonce du montant total du séjour nous effrayait un peu mais au final, le prix en passant directement par l’hôtel est carrément super intéressant !

Il ne reste plus que les billets d’avion à trouver. Un mois avant la date du départ, ce n’est pas mission impossible mais il ne faut plus tarder. Nous cherchons, vol direct, horaires corrects. On peut même se permettre de choisir l’aéroport le plus proche de chez nous. Mais il ne faut vraiment tarder, les prix augmentent jours après jours. Lundi soir nous réservons un vol chez Go Voyage, on le paye en direct, paiement validé. Le site de vente indique que le délai avant de recevoir le mail de confirmation peut aller jusqu’à 24h. Nous attendons, satisfaits, d’avoir économiser plus de 1000 euros sur le même voyage que celui proposé par l’agence de voyage. Le lendemain, toujours pas de mail mais le montant est effectivement débité sur mon compte. Et là tout s’enchaine. On essaye de les joindre pour demander pourquoi nous n’avons pas reçu le mail de confirmation et il n’y a aucune trace de notre commande. C’est limite s’ils nous croient quand au montant débité sur mon compte en banque. Ils nous confirment que nos billets ne sont absolument pas réservés, et nous avertissent qu’il vaut mieux refaire une demande pour être surs de partir. Sauf que les places sur les mêmes vols sont de moins en moins nombreuses et de plus en plus chères.

À la fin de la journée, nous avons donc réservé et payé de nouveaux billets, qui en deux jours avaient augmenté de 300€. Toujours pas de nouvelles du SAV de Go Voyage. Les achats sur internet, c’est classique. Quand tout se passe bien, c’est super. Quand il y a un loupé, c’est l’horreur. Nous attendons bien sur le remboursement intégral de notre achat mais nous sommes en droit de demander des dédommagements pour les frais supplémentaires que leur erreur a engendré. J’ai l’impression que nous sommes partis pour de longues semaines d’échange de mail et de coup de téléphone.

Revirement de situation hier jeudi, quand on reçoit enfin le mail de confirmation de Go Voyage nous disant que nos billets sont bel et bien validés. Il s’agissait juste d’une erreur de mail, un «.fr» transformé en «.com» ! L’erreur venait de ma part à la base, mea culpa. Mais ça me semble fou qu’ils ne nous aient pas retrouvés avec notre nom quand nous avons demandé où étaient nos billets. Enfin bref, tout est bien qui finit bien. Nous avons maintenant 5 autres billets à annuler. Et je pense que ce ne sera pas une mince affaire. Si quelqu’un veut partir en août aux Canaries c’est maintenant qu’il faut le dire !

L’an prochain, nous ne nous ferons plus avoir. Le plus tôt possible nous contacterons les hôtels directement pour connaitre leurs tarifs et les chambres disponibles pour une famille avec 3 enfants. Puis nous réserverons les vols, qui auront normalement des tarifs très préférentiels à ce moment là. Nous ferons également le tour des agences car certains tour operator proposent des tarifs avantageux quand on réserve très très en avance en janvier ou février par exemple.

Allez, à votre tour de me raconter vos anecdotes de réservation de voyage, parfaites, comiques ou énervantes…

4 thoughts on “Les voyages forment la jeunesse

  1. Alors moi c’est une de mes pires expériences : août 2013…organisation d’un séjour de qq nuits à Londres mes 3 enfants ma mère et moi… projet bouclé tgv au creusot eurostar à Lille appart hôtel réservé… jour du départ… euphorie… puis l’horreur à l’embarquement de l’euro star à Lille on me demande la carte d’identité de lili et là tout s’écroule. .. parce que je n en ai pas faite parce qu’elle a 1an et que ça ne m’a pas traversé l’esprit. .. je présente le livret de famille je pleure je supplie on me dit que ça n’a aucune valeur que les anglais vont me bloquer à Londres… alors je réfléchis à toute vitesse et je force ma maman à partir seule avec mes grands qui s’étaient tellement investis dans ce projet. .. un déchirement. ..puis un parcours du combattant pour rentrer au creusot seule avec une valise une poussette un changement de gare à Paris. . :'( Je n’arrive toujours pas à digérer cette mésaventure même si en relativisant j’ai connu bien pire dans ma vie. ..

  2. Alors moi aussi cela m’est arrivé le coup de la pièce d’identité. Mon ainé n’avait que 18 mois, on devait prendre l’avion pour aller en Corse (nous y allons tous les ans et pour le bateau jamais de problème le livret de famille suffit) mais là à l’embarquement on me demande sa carte d’identité, je présente le livret de famille, et l’hotesse me dit que pour prendre l’avion c’est pièce d’identité, après négociation et le fait que la Corse c’est quand même la France, elle nous à laisser embarquer. On à eu un peu peur mais bon tout c’est bien terminé.
    D’ailleurs dans deux semaines jour pour jour on sera sur la route pour prendre le bateau, vivement même si les cabines de bateau ce n’est pas génial à 6, on à hâte…. En plus cette année comme pour toi, les jumeaux pourront profiter de la plage et de la montagne c’est super.

Un petit mot sur ce billet ?