La vie de chez nous, Santé et solidarité

MIH et première visite chez le dentiste

Les dents. Encore et toujours…Une fois passée, avec plus ou moins de difficultés, l’étape poussée dentaire, la bouche de nos enfants nous offre quelques années de répit, si tant est qu’ils aient évité chutes, lèvres en sang et dents ébréchées. Puis, vers 5-6 ans, elles recommencent à faire des leurs, se mettant à bouger, longtemps, à tenir à un fil, à ne pas savoir si arrachage il doit y avoir pour finalement tomber dans une assiette de soupe à l’école. Les enfants adorent quand leurs dents tombent, parce que passe la petite souris qui tirelires remplit.

IMG_7742 IMG_7743
Une dent saine VS une dent cariée (et méchamment en plus)

Adil a déjà perdu 3 dents. La dernière, une incisive supérieure a mis très longtemps à tomber, elle met maintenant du temps à pousser. Et y a quelques semaines, il s’est plaint de douleurs sur une dent pendant le brossage. En y regardant de plus près, j’y ai vu une tache marron foncé. J’ai frotté, longtemps et la tache était toujours là. La douleur aussi. Il n’en fallait pas plus pour me faire prendre rendez-vous chez le dentiste. Je garde un très bon souvenir de mon premier dentiste, et comme il exerce toujours je me suis dit que ce serait bien qu’Adil le voit pour une première visite. Sauf que maintenant, il existe des dentistes pédiatriques. Nous en avons appelé un, conseillé par une amie. Premer rendez-vous possible, mi juillet. Soit plus d’un mois après l’appel, assez urgent vu que je pensais qu’il s’agissait d’une carie. Finalement, nous avons réussi à en avoir un 2 semaines plus tard.

Adil n’avait pas peur d’y aller, d’autant plus que depuis quelques jours, il n’avait plus du tout mal en touchant cette dentIMG_7738, que ce soit avec la brosse à dents ou en mangeant. Nous voilà donc partis pour le rendez-vous, après l’école. Un cabinet propre et design, une salle d’attente pleine de jouets, de jolis décors, l’endroit nous a rapidement mis en confiance. Puis vint la rencontre avec le dentiste, un jeune homme charmant qui s’adressait directement à Adil, qui répondait aux questions qu’il lui posait. Après l’avoir installé sur le fauteuil et l’avoir légèrement incliné, il lui a expliqué le nom et la fonction de tous les appareils présents près du fauteuil puis il lui dit ce qu’il allait faire. Après un rapide examen, le verdict tombe. Ce n’est pas une carie, mais un MIH ou hypominéralisation molaire-incisive.

Le MIH ? C’est quoi donc ? C’est une anomie de la dent, qui comme son nom l’indique touche les molaires et les incisives définitives. Les dents atteintes présentent des taches de taille et de couleur (blanc à jaune-brun) variables. Les causes de cette pathologie sont inconnues, ce qui rend le dépistage impossible. Les dents atteintes sont plus sensibles aux variations de température, au brossage et parfois à la mastication. Elles sont aussi plus sujettes aux caries.

Adil a donc une molaire touchée, l’incisive supérieure qui met du temps à pousser est elle aussi touchée, une tache gris clair y apparait. Et il a des petits débuts de caries sur plusieurs autres dents. Rendez-vous est pris dans un mois pour soigner les petites caries puis nous devrons y retourner tous les 3 mois pour le suivi régulier du MIH qui consiste en l’application d’un vernis fluoré sur les dents touchées et les soins sur d’éventuelles nouvelles caries. Nous devons aussi surveiller le brossage de plus près (avec une brosse à dents souple et un dentifrice adapté à son âge), éviter les grignotages en dehors des repas et limiter les boissons sucrées et les aliments cariogènes.

La visite à 6 ans, offerte par l’assurance maladie (M’t dents) nous aurait permis de dépister le MIH mais nous avons bien fait d’y aller dès l’apparition des premiers signes. J’ai demandé au dentiste à quel âge il préconisait une première visite. Pour lui le plus tôt est le mieux. À 3 ans par exemple, quand toutes les dents de lait sont sorties, pour habituer l’enfant à cet examen qui, réalisé dans des conditions de simple contrôle le rendront moins effrayant. Je pense que c’est ce que nous ferons pour Amel et Isaq.

Et chez vous, les rendez-vous des enfants chez le dentiste ça se passe comment ?

Un petit mot sur ce billet ?