Beauté, Blogosphère, La vie de chez nous

Défi Green Blog #Février – On se fait bio dans la salle de bain

Souvenez-vous, le mois dernier je lançais sur le blog ma participation en 2017 au Défi Green Blog en vous parlant de notre nouvelle manière de faire pour nos repas du soir. Ce défi, lancé entre blogueuses prend une belle ampleur et c’est agréable de voir que nous sommes nombreux à engager des changements pour nous même et pour la planète. Comme je vous le disais dans mon précédent billet sur le sujet, des changements radicaux ne sont pas forcément nécessaires, il suffit de faire chacun un petit pas vers le mieux consommer pour un effet à grande échelle.

En ce mois de février, c’est dans la salle de bain que je vous donne rendez-vous. C’est un endroit dans lequel nous passons tous du temps, chacun à notre façon. Quand les adultes y trouvent un peu de répit et de calme le matin (merci le verrou sur la porte), les petits s’y amusent sous la douche ou chantent et apprennent à compter en se brossant les dents. Il y a peu de temps que je prête une attention particulière aux produits que nous utilisons. Et avec le Défi Green Blog j’ai décidé de faire de ces nouvelles attentions des habitudes. Pour ce deuxième mois de l’année nous changeons de pièce de la maison et c’est dans la salle de bain que nous choisissons de

Choisir des produits cosmétiques clean pour toute la famille et réduire un maximum nos déchets dans la salle de bain

La plupart des produits utilisés en cosmétique contiennent des conservateurs de synthèse. Parmi les plus toxiques, les parabens ont été éliminés des produits mais malheureusement remplacés par d’autres, tout aussi néfastes. Ces conservateurs sont utilisés en cosmétique pour éviter le développement des bactéries. Et malgré tous les sans apposés sur les flacons il est de plus en plus évident pour moi qu’il fallait changer quelque chose. Pour se faire une bonne idée ou pour se faire peur, il est intéressant de se rendre sur le site La vérité sur les cosmétiques. Vous y trouverez toutes les informations sur les composants de tous vos produits de beauté et vous risquez d’être surpris.

Depuis quelques mois déjà nous utilisons des dentifrices bio de la marque Weleda. Après avoir lu cet article de blog extrêmement bien détaillé notre choix s’est porté sur cette marque qui brosse les dents des petits et des grands. Et tout le monde est content.

Du côté des gels douche, notre choix s’est également porté sur la marque Weleda. C’est un budget c’est vrai. Et il n’y a qu’un seul parfum pour les enfants. Il sent très bon mais cela peut devenir lassant à la longue. Mais du côté des gels douche pour les grands c’est un vrai bonheur. J’aimerais bien trouver d’autres marques mais éplucher les compositions prend du temps et il faut avoir une bonne vue pour décrypter et vérifier tout cela. Mais voilà qui me donne un peu d’occupation quand j’ai du temps devant moi #LOL

Du côté des nouveautés, nous avons opté pour le shampoing solide. Vous vous demandez sans doute de quoi je vous parle. C’est la nouvelle version du shampoing, bio, écolo et pour toute la famille ! Nous avons choisi de tester la marque Douce Nature, que j’ai trouvé sur le site Biodidoo, un site marchand dédié aux produits bio. Ce shampoing se présente comme un savon, il est joli avec sa forme de fleur très pratique qui permet de la surprendre facilement avec une petite ficelle. Il s’utilise très simplement. Il faut bien mouiller les cheveux et frotter le shampoing sur la tête pour faire mousser. Un bon massage du cuir chevelu, un rinçage complet et le tour est joué. J’ai choisi la version pour cheveux gras et je trouve mes cheveux légers, doux et très brillants.

Les shampoings solides sont économiques (un savon comme celui ci équivaut à 400 ml de shampoing en flacon pour moins de 6 euros, ils durent donc longtemps), écologiques (il dure longtemps, je viens de le dire et sont vendus sans le flacon plastique qui va autour) et très pratiques (une petite boite suffit à le transporter, la trousse de toilette ferme à nouveau). Et cocorico il est fabriqué en France !

Et dans cette démarche je suis également passée au lingettes ou carrés démaquillants réutilisables. Dégotés sur le site Biodidoo une fois encore, ils accompagnent désormais mon démaquillage quotidien. Création du site Les tendances d’Emma, ils s’inscrivent dans une démarche responsable pour une écologie au quotidien. Remplacer le jetable par du durable, que ce soir pour les adultes, les enfants ou la maison. Avec 300 utilisations minimum par carré, ils proposent une solution durable et leur achat est vite rentabilisé si on le compare avec le prix d’un paquet de cotons à démaquiller. Ces carrés (fabriqués en France) sont composés d’eucalyptus qui se transforme en viscose très douce. Sa transformation se fait grâce à l’utilisation d’un solvant recyclable. À utiliser avec un produit de démaquillage classique, ils sont très doux et résistants. Ils passent en machine à 40° et sèchent en un rien de temps sur le radiateur. Ils tolèrent même un passage au sèche linge, programme doux. Les carrés démaquillants lavables m’ont conquise, je pense même en offrir à l’avenir pour convaincre amies et famille de cette option douce et durable à faire entrer dans toutes les salles de bain.

Je suis contente du chemin parcouru, ce n’est que le début et comme je le disais dans mon précédent billet sur le sujet, petit à petit, c’est la cadence qui me va. La prochaine étape sera le passage à l’oriculi, toujours dans une optique de réduction des déchets et de changement des habitudes dictées par des années et des années de consommation sans trop de réflexion. Et j’aimerais bien aussi trouver un déodorant clean et efficace. Il reste encore du chemin à parcourir mais nous sommes dans la bonne direction? Et chez vous, dans la salle de bain, ça se passe comment ?

Je vous donne rendez-vous le mois prochain pour un nouveau billet Défi Green Blog ! D’ici là, soyez green.

3 thoughts on “Défi Green Blog #Février – On se fait bio dans la salle de bain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *