Divertissements / Loisirs / Sorties, Test produits

Ainsi font font font…

Le mercredi c’est le jour des enfants, et cela même pendant les vacances. La deuxième semaine de vacances se passait pour eux au centre de loisirs et nous avons pu prendre notre mercredi pour ne pas déroger à cette règle. Nous avons eu la chance d’assister à l’avant-première du nouveau spectacle de la Compagnie Blin, Le Centaure Bleu, au Beffroi de Montrouge.

La Compagnie Blin, c’est près de 35 spectacles et plus de 4000 marionnettes ! Créée en 1934 par André Blin, un habitant de Montrouge, la compagnie continue de faire rêver petits et grands après 83 ans d’expérience. Écriture des spectacles, création des décors, fabrication des marionnettes, des accessoires, des costumes, suspension des fils, mise en scène, enregistrement des voix et de la musique, tout est imaginé, conçu et réalisé par la Compagnie Blin. Depuis 2012, elle propose une cinquantaine de représentations au Beffroi de Montrouge, centre culturel aux portes de Paris.

Le Centaure Bleu est une féerie librement adaptée de contes tartares et de la Commedia dell’arte (coucou les cours de français du collège). La musique de scène composée par Michel Frantz donne des couleurs contemporaines à cette féerie dans laquelle décors et costumes évoquent les turqueries, les chinoiseries et les grotesques à la Bérain.

En Chine, au 18e siècle, le prince Taer vient présenter à son père sa fiance Dardanée, après dix ans d’absence. Ils sont accompagnés de leurs serviteurs, Sméraldina et Truffaldino. Mais le Roi s’est remarié et Goulini, la nouvelle reine voit ce retour imprévu comme une menace.

Au cours d’un orage, tous s’égarent en forêt. Voilà ensuite nos deux héros transformés sans que l’autre le sache et plongés dans de nombreuses aventures. Autour d’eux, des personnages et des créatures haut en couleur : une reine sorcière, une hydre fabuleuse à sept têtes, un chevalier sans visage et Zélou, le génie des bois, qui les aidera à surmonter bien des épreuves.

Nous avons adoré l’histoire, les décors, les costumes, la mise en scène et la musique. C’était la première fois que nous allions voir un spectacle de marionnette et c’est assez bluffant comme on oublie rapidement que les personnages sont animés en direct par des marionnettistes, juste au dessus du décor. Ils prennent vie en douceur, leur façon de se mouvoir est douce et les gestes complémentaires des paroles. Les voix sont un vrai jeu d’acteur qui donne vie aux personnages tout autant que les manipulations qui les animent. Ils occupent tout l’espace sur scène, en donnant l’impression d’être grandes alors qu’elles ne mesurent moins de 50 cm. Le décor est sublime, très travaillé et en parfait accord avec un jeu de lumière bien choisi. La Compagnie Blin prend le partie de plonger le public dans la mise en scène en changeant le décor sans baisser le rideau, ce qui plonge le spectateur encore plus au coeur du spectacle. Les planches sont repliées, soulevées puis déposées à nouveau pour créer un nouveau décor. J’ai vraiment adoré tous ces petits moments, ces bruits qui résonnent habituellement derrière la scène.

Le spectacle a beaucoup plu à Adil et Isaq (Amel a fait une crise tééééétine et a dû être exfiltrée rapidement) preuve qu’il est accessible à tous les âges. Il y avait dans la salle de plus grands enfants que la pièce a tout autant passionné. À la fin du spectacle, les marionnettistes viennent sur scène avec des marionnettes pour montrer aux enfants comment ils les animent. C’était un beau moment de partage.

Le Centaure Bleu, féerie en deux actes de la Compagnie Blin
au Beffroi de Montrouge
2 place Émile Cresp, 92120 Montrouge

Places de 5,50€ à 8€

Représentations tout public
Dimanche 26 février 2017, 16h
Mercredis 1er, 8, 15 et 22 mars 2017, 15h
Dimanche 19 mars 2017, 16h
Mercredi 5 avril 2017, 15h

Plus de dates pour les centres de loisirs et les scolaires, renseignements sur le site de la Compagnie Blin.

Le programme 2017 de la Compagnie Blin est très intéressant. Je pense que nous irons voir Panique à la cave, une histoire de souris qui doivent déménager de la cave d’un moulin pour une boulangerie. Cette histoire tendre et drôle devrait plaire aux enfants. Et on n’oubliera pas la tétine d’Amel cette fois, promis !

Entrées offertes, merci à la Compagnie Blin et à Cassandre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *