Cuisine et gourmandises, Test produits

Paysans d’ici, des produits bons, bio et équitables

2016 est l’année internationale des légumineuses ! Ces années dédiées à certains aliments peuvent faire sourire mais la démarche de l’ONU est pleine de bon sens. Elle vise à sensibiliser l’opinion publique aux avantages nutritionnels des légumineuses dans le cadre d’une production durable. Lentilles, pois chiches, fèves, pois, haricots, les légumineuses regorgent de trésors : très riches en protéines, fibres et vitamines, elles sont une véritable alternative à la viande et offrent la possibilité d’une alimentation équilibrée avec un budget minime.

paysansdici-3Nous en mangeons souvent à la maison, les enfants en raffolent, elles sont faciles à préparer et les recettes sont nombreuses ce qui permet de varier couramment les plats proposés. Lentilles et carottes, chili con carne pour les haricots rouges, dahl de lentilles, couscous pour les pois chiches, purée de pois cassés, houmous, salade de lentilles, les idées ne manquent pas.

Paysans d’ici, est une marque lancée par le groupe Éthiquable, grande référence du commerce équitable. Depuis 2011, elle propose sous cette marque toute une gamme de produits bio et équitables issus des terroirs français, avec pour volonté de soutenir les petits producteurs français et leurs initiatives. Les 26 produits qui constituent la gamme sont issus de 11 coopératives partenaires répondant à une charte d’engagement innovante, articulée autour de 24 critères dont les axes majeurs sont :

  • Payer un prix juste : pour permettre aux petits producteurs de vivre de leur travail
  • S’engager sur le long terme : chaque contrat est conclu pour une durée de 3 ans
  • Favoriser des produits de terroir : pour préserver la biodiversité et les écosystèmes

La gamme Paysans d’ici poursuit encore son développement et propose pour l’instant ces 7 produits :

  • Lentilles vertes (Variété Anicia) : On ne les présente plus ! Leur léger goût de noisettes les prédisposent tout particulièrement à des salades. Elles sauront aussi se faire moins classiques, en tartinade par exemple.
  • Lentilles noires (Variété beluga) :  Légèrement plus petites que leurs cousines, la variété de ces lentilles est originaire du Canada. Elles ont une très bonne tenue à la cuisson, sont croquantes à souhait et fortement appréciées des fins gourmets.
  • Lentilles roses (Variété Rosanna) : Les plus précoces ! Ce sont elles qui ouvrent le bal de la récolte. Elles sont, elles aussi, très sucrées et sont très appréciées, en velouté par exemple.
  • Lentilles blondes (Variété Flora) : Ces lentilles à la saveur douce sont également plus moelleuses que les lentilles noires ou vertes. Elles apporteront une petite touche très agréable aux salades, été comme hiver.
  • Pois chiches : Arrivé en Europe un peu plus tardivement que les lentilles , le pois chiche se décline en soupe, purée, et se fait croquant en salade !
  • Petit épeautre : Cette céréale très ancienne a été peu hybridée. Elle est donc pauvre en gluten mais aussi très riche en calcium, en phosphore et en magnésium. Elle constitue une très bonne source de fibres. Croquant, le petit épeautre se consomme, comme le riz, en accompagnement ou en base pour une salade créative !
  • Graines de lin doré : Une fois moulues, les graines de lin sont riches en omega 3, en proteines et en fibres. À saupoudrer sur votre salade, ou dans votre muesli, les graines de lin ont plus d’un tour dans leur sac.

paysansdici-1Nous avons testé les lentilles roses et les pois chiches. Avec les lentilles, nous avons commencé par déguster un dahl de lentilles, j’ai quelques peu modifié la recette d’origine trouvée sur le site gourmand Owi Owi, n’ayant pas tous les ingrédients sous la main. Les enfants ont adoré, et je ne vous parle pas de Monsieur qui a fini la marmite. Nous avons utilisé le reste du paquet pour faire une tartinade de lentilles et là encore, gros succès. Toujours une recette de chez Owi Owi ! Les lentilles roses Paysans d’ici se tiennent super bien à la cuisson, contrairement aux lentilles corail que j’utilisais auparavant.

Pour les pois chiches j’ai eu envie d’un couscous et j’ai même pensé à les faire tremper à temps, la veille au soir ! D’habitude j’utilise des pois chiches en conserve, pour éviter la corvée de trempage que je suis du genre à oublier et pour limiter le temps de cuisson que je trouve long en général pour les pois chiches secs. Ceux là ont très bien cuit sans que j’ai eu besoin de prolonger la cuisson. Et si je vous dis que les enfants en ont tous redemandé deux fois vous me croyez ?

paysansdici-4

Les légumineuses et céréales constituant cette gamme proviennent de la coopérative Qualisol, qui regroupent 300 producteurs bio en Gascogne. À travers ce partenariat, et en payant un prix juste, Paysans d’ici encourage ce type de culture bio complexes techniquement auprès des producteurs de la coopérative. Fragile et complexe, la culture des légumineuses joue un rôle important dans la fertilité des solsElle fixe l’azote, ressource incroyable pour l’agriculture, fournissant un apport nutritif indispensable au développement des plantes. La culture des légumineuses permet ainsi de transférer l’azote de l’air vers le sol, et de l’enrichir naturellement, sans recourir aux traitements extérieurs (et chimiques). Elle prépare ainsi le terrain aux futures cultures, plus gourmandes en azote (comme le tournesol ou le blé par exemple). La coopérative est située à Montfort, à seulement 20 km du siège social d’Ethiquable dans le Gers. C’est une coopérative historique de la région. Elle regroupe des producteurs répartis sur 3 départements : Gers, Tarn et Garonne et Haute Garonne. Depuis 2004, Qualisol a fait le pari du bio. D’abord avec une poignée de producteurs. Ce premier élan a creusé le sillon pour de nouveaux producteurs qui, petit à petit, sont venus gonfler les rangs des paysans ayant fait le choix du bio. La coopérative a mis en place sa propre unité de nettoyage et d’ensachage des légumineuses bio.

paysansdici-2Ces produits sont beaux et bons, on sait d’où ils viennent, tout est clairement expliqué sur les paquets et la démarche me plait. J’aime l’idée de pouvoir les trouver en supermarchés. Les prix sont très modérés et la valeur ajoutée du produit mérite tout à fait ces quelques centimes d’euros en plus que sur le prix des produits que l’on achète dans les autres rayons.

J’aimerais pouvoir faire mes courses régulièrement en magasins bio mais le temps et le côté pratique me manquent. J’habite à deux pas d’un supermarché et il est difficile de ne pas avoir le réflexe d’y aller. Les rayons bio et équitables sont de plus en plus et mieux en mieux remplis, j’y prends régulièrement des produits et ces nouvelles habitudes de consommation me vont très bien pour le moment.

Produits offerts, merci Cécile, Paysans d’ici et Équitable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *