DIY, La vie de chez nous

Défi Green Blog #Août – Et si nous cultivions notre potager bio ?

De toutes les vacances, nous n’avons pas acheté de fruits en magasins et très peu de légumes. Nous nous sommes servis sur les arbres du jardin et les voisins, plus gentils les uns que les autres, nous ont apporté la récolte de leurs jardins. Nous n’avons jamais mangé autant de tartes aux prunes, de gâteaux aux poires, de clafoutis aux groseilles et framboises que cette année. Les voisins s’excusaient presque de nous apporter autant de haricots (verts, beurre, plats) et de courgette, ils se demandaient si les enfants aimaient les légumes. Nous les avons tout de suite rassurés, oh oui, ils aiment les légumes, les frais tout juste cueillis. Les haricots par exemple, avez vous déjà mangé quelque chose de meilleur qu’un plat de haricots cuits à la vapeur, avec du beurre, du sel et du poivre ? Un vrai bonheur.

Tout au long de ces semaines, l’idée a fait son chemin dans nos petites têtes, et c’est tout naturellement que nous avons décidé de nous lancer dans la culture d’un potager. Et voici donc le défi d’août du Défi Green Blog tout trouvé ! L’an prochain, nous adorerions semer, cultiver, cueillir et cuisine nos propres légumes et continuer à entretenir les arbres fruitiers du jardin dans une démarche respectueuse de l’environnement, de la terre et des saisons. Nous n’allons pas nous lancer dans un jardin démesuré, nous allons commencer tout doucement. Et espérons que l’été prochain, nous mangerons nos propres légumes bio ! En ce mois d’août, je me lance donc le défi de

Cultiver notre potager bio.

Pour commencer, il va falloir nous cultiver nous même. Apprendre à connaitre les meilleurs emplacements, les natures de sol propices à certaines cultures, la préparation de la terre, les bons moments pour semer, planter, préparer les semis, etc. Il y a les livres bien sur, mais aussi l’expérience des gens qui nous entourent et qui s’y connaissent. Et il y a internet également, je suis sure qu’il existe d’excellents tuto Je plante mes tomates sur Youtube. Il faudra aussi penser à l’entretien des arbres et arbustes, la taille des branches, les protections à poser, les méthodes naturelles pour les protéger des insectes ou envahisseurs. Nous avons un pied de rhubarbe qui a été dévoré par les escargots, je suis certaine qu’il existe un remède miracle pour les envoyer dévorer une autre verdure sans les tuer.

Tout cela me remplit de joie, je trouve ça très excitant et je pense que c’est aussi très intéressant de faire participer les enfants à cette démarche. Ils ont compris cet été que la terre nous offrait de nombreux cadeaux, ils se sont tellement régalés. Ils ont pris conscience que la nature est fragile et qu’il faut la respecter.

Pour commencer, j’aimerais planter des tomates et des pâtissons. Ce sont des légumes qui poussent facilement par ici, vu le nombre de tomates que nous ont apportées les voisins et les pâtissons trouvés sur le marché local. La place du potager est presque trouvée, il faut qu’on vérifie la disposition par rapport au soleil. On va avoir un peu de travail de désherbage à faire pour commencer. Il y a un arbre mort qui gène aussi un peu, on devra sans doute le retirer. Je vous tiendrai informés de l’évolution du petit potager et si vous avez des conseils en la matière je suis plus que preneuse.

Il est temps de laisser la terre entrer tout doucement dans l’automne puis dans l’hiver. Le plus difficile pour moi sera d’attendre, je ne suis pas vraiment patiente, et là il est question avant tout de patience. Et qui sait, l’an prochain ce seront peut être nos propres légumes que nous mangerons tout l’été.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *